Informations sur l’auteur du site



Martine Estrade | Literary Garden

Martine Estrade

Travaille à Paris sur l’île Saint Louis. S’est depuis toujours intéressée aux expériences créatives et tente de penser ces dernières au sein de sa pratique clinique et théorique et de sa vie quotidienne. Passionnée par le Voyage et la traversée des langues et des cultures sous toutes ses formes de la métaphore aux expériences réelles. A une préférence pour la transmission sous forme poétique et littéraire.

Psychanalyste, membre titulaire de la Société Psychanalytique de Paris (SPP) construit ses travaux autour de l’art particularité du processus analytique chez les artistes, de la créativité, de l’écriture, de la peau et du toucher.

Construit avec Françoise Grund une recherche sur le miroir et le reflet et avec Michel Cazenave une réflexion sur la « spiritualité de la vie quotidienne ».

Psychiatre, ancien Chef de clinique à la Faculté -Assistante des Hôpitaux de paris, à la CMME, 100 rue de la Santé 75014 Paris et Faculté Cochin-Port Royal (1989-1991)

A publié alors des travaux sur :

  • syndrome prémenstruel et troubles thymique, revue de la littérature internationale,
  • troubles du langage dans la schizophrénie,
  • Boulimie : particularités de l’abord thérapeutique

Et participé à la recherche en photothérapie des dépressions saisonnières

Psychiatre-attachée à l'hôpital de l'Hôtel Dieu de Paris dans le service de médecine et nutrition du professeur Bernard Guy-Grand.

Suivi de patientes obèses en hospitalisation et en consultation et participation au staff multidisciplinaire du service.

Membre du réseau île de france des troubles du comportement alimentaire coordonné par le docteur Sylvie. Rouer-Saporta

Communication à la Société Médico-Psychologique sur « les troubles du Langage dans la Schizophrénie » à partir d’une recherche en linguistique et clinique observations en consultation psychiatrique et des travaux de L.Irigaray.

Thèse pour le doctorat en médecine sous la direction de Hélène Chaigneau : intitulée « de la fascination au regard clinique »

Autour de l’histoire d’une patiente entrée pendant la guerre (en 1943) pour n’en plus ressortir, les anecdotes relatées par la patiente sous forme peu construites et complétées par la lectures des documents psychiatriques et archives de l’hôpital durant cette période, concernent, au delà de son histoire, l’histoire du lieu, l’Hôpital de Maison Blanche, celle de la psychiatrie pendant et depuis les années de la guerre.

Mémoire pour le DES de psychiatrie, directeur Philippe Jeammet particularités de l’abord thérapeutique des patientes boulimiques. Suivi dans ce service pendant un an de patientes boulimiques en consultation et en hospitalisation.

Lauréat de la faculté de Médecine Necker Enfants Malades. Interne des Hôpitaux de Paris,

Semestre dit indifférencié à la maison d’arrêt des femmes de la prison de Fleury Mérogis, passe alors l’attestation de médecine pénitentiaire, Diplôme d’Université de la Faculte de médecine Lariboisière Saint Louis. Rédaction du rapport médical annuel de l’accueil de la prison.(1985)

Suit également à cette période le séminaire de présentations cliniques de ML Susini à Henri Collins sur le thème du passage à l’acte, département des malades dits dangereux (CHS paul Guiraud à Villejuif)

Proposition d’une année recherche par voie de classement à l’Internat de paris, passe alors une année en DEA Neurbiologie et psychopathologie des comportements Paris 6, la boratoire de psycholinguistique du docteur C. Chevrie Muller, Inserm U71,(1986-1987)

Licence de linguistique à Paris 7 (10 UV, 1988), suit au décours l’année suivante le Séminaire d’Antoine Culioli à l’école Normale Supérieure, théorie de l’énonciation. Et la même année.

Maitrise de statistique à Paris 5 (1987 )comprenant certificat d’études statistiques appliquées à la médecine, Statistiques appliquées à la recherche clinique, Statistique appliquée à l’épidémiologie, et attestation de psychologie médicale entrant dans le cadre de cette Maîtrise

En dehors de la médecine,

  • membre de la Société des Etudes Euro Asiatiques, société savante siégeant désormais au Musée des Arts Premiers du quai Branly et auparavant au Musée de l’Homme. Conférence au musée de l’homme, 24.4.2006, pour cette institution sur les « démarches esthétiques mettant en scène le corps : une peau pour les pensées »
  • membre du CEFRI-Jung fondé par Michel Cazenave et, membre actionnaire de la maison d’Edition associée « le Martin Pêcheur ».
  • Conférence au Cefri dans un atelier intitulé la psychanalyse et le corps avec Michel Cazenave et Kiran Vyas le 5 mars 2007-09-27. « La peau, la parole, le toucher ». Disponible à la médiathèque du Cefri-Jung par correspondance 10 villa cœur de Vey 75014 Paris
  • Conférence au Cefri-Jung prévue le 25.3.08 à 2Oh3O au Forum, rue de Vaugirard 75006 : « l’analyste miroir de l’imaginaire au toucher »
  • Membre de l’association franco-indonésienne Pasar Malam
  • A écrit pour le journal Le Banian et pour les journées de la littérature indonésienne( 9.10.05)